Ma ville demain. Manger local pour ne manquer de rien

Allons-nous avoir assez à manger ? Le confinement a ravivé la grande peur des villes : ne plus pouvoir se nourrir. Face à cette crainte ancestrale, l’idée du « manger local » s’impose.

franceinfo : Cécile Maisonneuve, la sécurité alimentaire des villes signifie-t-elle que, dans ma ville demain, les légumes dans mon assiette viendront de mon quartier ?

Cécile Maisonneuve : Manger local pour ne manquer de rien : l’idée est séduisante. Pourtant, il faut se sortir de la tête que sécuriser l’alimentation des villes passe par du tout local car ce n’est pas vrai. Sur le papier, c’est tentant, l’autonomie alimentaire, les circuits courts : on rapproche production et consommation, on mange fruits et légumes de saison, on a confiance et les produits frais ne font pas des centaines de kilomètres pour arriver jusqu’à nous. Bref, c’est écologique et ça rassure.

Lire l’article complet sur www.francetvinfo.fr