Les fruits et légumes d’ici

Ce printemps, on a eu droit au confinement. Certain[e]s en ont profité pour se mettre à la course à pied (dont moi) et d’autres à la lecture de livres, trop longtemps oubliés dans l’étagère. Mais, j’ai aussi l’impression que plusieurs se sont mis à jardiner. De mon côté, j’ai participé aux jardins de mon entourage. J’ai incité ma famille à se mettre les mains dans la terre en leur proposant une activité leur permettant d’occuper et d’ensoleiller leurs journées.

Je te vois déjà te demander derrière ton écran « mais Louis-Fred, où as-tu appris à jardiner? ». Plus jeune, je cueillais des petits fruits dans une ferme non loin de chez moi, ce qui a développé mon intérêt pour l’agriculture. Puis, il faut dire que j’ai toujours aimé manger des fruits et des légumes (tu commences sans doute à reconnaitre mon appétit pour les bonnes choses). Lorsque j’ai eu la chance de postuler pour un emploi en agriculture urbaine, j’ai sauté sur l’occasion. C’est là que j’ai pu approfondir mes connaissances dans ce domaine.

Lire l’article complet sur lesroger.umontreal.ca