À Brétigny-sur-Orge, une ferme urbaine agroécologique veut nourrir les Franciliens

En face de l’immense centre Amazon, une ferme soutenue par la startup Alancienne souhaite produire et distribuer localement des produits bios. Un pari qui a vocation de test pour l’agriculture urbaine.

Cueillies mardi matin sous une serre de l’Essonne, les courgettes, bio, sont livrées l’après-midi chez un particulier ou un restaurateur. Circuit plus court que ça, en Île-de-France, il n’y a pas, sauf à cultiver ses propres légumes sur son balcon. Implantée sur une ancienne base militaire à Brétigny-sur-Orge, la ferme agroécologique de l’Envol ambitionne de produire « en autonomie » , sans intrants extérieurs, pour livrer les franciliens en produits locaux et bio et supprimer quelques milliers de kilomètres de transport. Un pari écologique, mais aussi économique et social, qui voudrait préfigurer une part de l’agriculture de demain autour des villes.

Lire l’article complet sur www.maddyness.com